Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0



[Gouvernements et l'après WinXP] Serait-il temps de passer à l'Open Source?

Publié par le Mardi 7 Février 2012


Avec Microsoft qui devrait arrêter de supporter Windows XP, plusieurs gouvernements dans le monde devront bientôt fouiller dans leurs coffres et migrer vers d'autres OS pour la gestion de leurs plateformes. À cette occasion, on en vient à se demander s'il ne serait pas une bonne idée d'enfin faire confiance aux systèmes libres. Revue de plusieurs avantages que pourrait offrir cette alternative.


[Gouvernements et l'après WinXP] Serait-il temps de passer à l'Open Source?
Officiellement, Windows XP, condéré comme l'OS le plus efficace de Microsoft à ce jour, arrêtera d'être supporté en 2014, malgré le fait qu'il occupe toujours une bonne part du marché. À cette occasion, les agences gouvernementales de plusieurs pays devront migrer vers d'autres OS et d'autres systèmes bureautique afin de remplacer leurs plateformes, une opération non-négligeable, car cela entraînera des millions d'euros (et de dollars) de dépenses pour tous ces services informatiques. Juste au Québec, la migration coûterait entre 800 millions et 1 milliard de $ CAD.  Notons qu'au Québec nous ne sommes que 8 millions d'habitants...imaginez la France!

Bon, au moins, il y a une solution: le logiciel libre. Oui, le seul et unique système libre. Au lieu de dépenser des millions chaque année en coûts d'exploitations des licences pour Microsoft ou d'autres grosses companies avec leurs systèmes proprétaires, pourquoi les agences gouvernementales ne s'arrageraient pas pour utiliser des logiciels libres? Il y a là un tas d'avantages hors économiques, qui font que le système libre soit indéniablement la meilleure alternative pour les prochaines plateformes de gestion des systèmes gouvernementaux.  Voici une liste que j'ai déployé pour vous convaincre. Jugez-en par vous-même! Espérons maintenant que Sarko et Charest (P.Ministre du Québec) lisent ce blogue.

-Le moindre coût qui va même jusqu'à la gratuité.

Une chose que l'on oublie souvent est que certains des logiciels libres viennent gratuitement et que d'autres viennent à un coût moindre comparativement aux systèmes propriétaires. De toutes manières, advenant que le logiciel coûte aussi cher ou plus qu'un système propriétaire, il n'y aura pas de coût de licence dans le futur, un avantage extrêment bon dans l'investissement des années à suivre.

-La sécurité

Du moment que l'on parle du gouvernement, la sécurité informatique devient  un problème très actuel. Pour contrer cela, il ne serait pas surprenant que l'on ai recours à des systèmes libres. Pourquoi? Le code source bien sur. Contrairement aux systèmes proprétaires, la gestion revient dans les mains du propriétaire du logiciel et non du fabricant et avec le temps, il est possible de créer un système unique qui va contrer les menaces.
Des logiciels comme ceux de Microsoft sont vulnérables dans le sens où les pirates ont eu le temps d'analyser le code source et qu'avec le temps, il devient plus facile de les rendre vulnérables. Pendant ce temps, des OS comme Linux font preuve d'excellence, car le propriétaire peut contrer les menaces à n'importe quel moment en le personnalisant contre l'ennemi.

-Indépendance

Les grandes compagnies comme Microsoft detiennent souvent les agences gouverementales dans les câbles. Leurs décisions peuvent affecter facilement une grosse boîte. Avec le système libre, il vous appartient de prendre vos décisions et de décider, quand bon vous semble, d'apporter des changements à votre système. Fini le contrôle extérieur. 

-À long terme

Si vous avez bien lu, vous avez remarqué que je parle souvent du temps. Il est vrai que dans les faits, investir dans le logiciel libre permet de construire sa plateforme, la gérer et ne pas faire face aux contraintes du temps qui necessitent remaniement et argent. L'avantage ce qu'avec le temps chaque gouvernement ou même les entreprises se créent une image qui leur est propre à travers leurs logiciels et ce sera un vrai cauchemar pour les gens mal-intentionnés d'essayer de "hacker" ces systèmes.

Je suis maintenant sûr que vous avez d'autres idées! N'hésitez pas à en parler, je serai heureux d'en débattre!

Théophile Nzungize
Je suis un jeune passionné du web 2.0 et des technologies informatique. J'aime m'informer des... En savoir plus sur cet auteur

Notez



Dans la même rubrique
< >

Mercredi 13 Juillet 2011 - 10:48 Juniper Networks | Du Datacenter au Cloud


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay
Siret: 522 602 721 00014 - Dispensé d'immatriculation en application de l'article L 123-1-1 du code de commerce