Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Entretien : Cédric de Bossoreille, responsable du développement Workstation Dell

le Samedi 23 Juillet 2011



Entretien : Cédric de Bossoreille, responsable du développement Workstation Dell
Un bref rappel sur le Dell Précision R5500 qui est l’évolution du R5400 bénéficiant désormais des processeurs Intel Xeon Série 56 Quadcore et Hexacore avec deux sockets pouvant ainsi accueillir jusqu’à 12 cœurs au total. Au-delà des besoins en CPU, ces stations rackables 19’’ 2U contiennent jusqu’à 192 go de mémoire vive et quatre disques dur en RAID 0 / 1 / 5 / 1+0. Enfin pour les besoins graphiques, deux slot avec par exemple deux NVIDIA Quadro 6000 soutenu chacune par 6 GB de mémoire vive dédiée. Cette station si particulière a en son sein quelques dérivés des technologies serveurs. Notamment des alimentations redondantes, des ventilateurs extractibles à chaud. La fiabilité d’un serveur à la portée d’une station de travail. Le tout bénéficiant des certifications des partenaires Dell (Autocad, Adobe, etc..). Couplé au client léger Dell FX100 Zero Client, vous aurez une station de travail dite déporté sans les couts de licensing des technologies TSE Microsoft. L’ensemble du système repose sur la technologie PC sur ethernet (PC Over IP) et permet le transit de flux vidéo 2D et 3D sur le réseau.

C410x –Petite ferme pour gros calculs

Entretien : Cédric de Bossoreille, responsable du développement Workstation Dell
Accessoweb | Hervé Corcia : Peux-tu nous parler des Dell C410x ?

Dell | Cédric de Bossoreille : Ce sont des solutions de calculs intensifs pouvant être couplés aux R5500 dans des armoires serveurs. Ces produits sont exclusivement composés de GPU (C410).Ils permettent de distribuer à plusieurs stations de travail de la puissance de calcul. Les deux sont compatibles avec le Dell R5500 qui est avant tout une solution de station de travail déporté avec des fonctionnalités de type serveur telle que l’alimentation redondante pour une continuité de service. En second usage, la connexion avec le C410 permet le déport de calcul. Si deux GPU deviennent non suffisant pour une machine. Dell offre avec ce produit une véritable solution de calcul intensif et déporté. Un usage typique est un cabinet d’architecte travaillant sur Autocad. Les utilisateurs finaux n’ont que les FX100Zero sur leur poste de travail (client léger spécifique) et leur station de travail sont dans des armoires serveurs avec les racks de calcul C410x. Ils ont ainsi une forte puissance de calcul modulable avec la fiabilité de et l’absence de toute nuisance sonore (refroidissement passif des FX100). Ces configurations sont utilisées dans les domaines de la recherche, calcul financier ou tout type de simulation nécessitant une forte puissance de calcul.

Dell Precision T7600 – T5600 – T3600 – La nouvelle génération de station de travail

Entretien : Cédric de Bossoreille, responsable du développement Workstation Dell
Accessoweb | H.C. : Les stations de travail mobiles viennent d’être elles aussi mises à jour ( M4600 / M6600) quand est-il des clients lourds ? La série Tx600 avait été annoncée sous le terme Precision Fractal il y a quelques temps. Pourrais-tu nous en dire plus ?

Dell | C. DB. : Les T7600 T5600 T3600 pourraient arriver fin novembre, début décembre. Ce ne sont que des plannings officieux, pour l’instant il n’y a pas de date de release officielle. Nous sommes liés aux roadmaps d’Intel sur ce point. En effet la nouvelle génération va supporter les Xéons E5 base SandyBridge. Ils seront plus compact et comme le R5500 : rackables. Ces tours pourront être placées en armoire au format 19’’ et seront de l’ordre de 3 à 4U. Cela va permettre de réorganiser, jusqu’au système de stockage. Limiter le câblage et d’optimiser les refroidissements des cartes graphiques. Jusqu’à 600W de cartes graphiques sur un seul châssis (Quadro 6000 x 2 et leur successeur). Le R5500 gardera l’avantage du châssis compact mais l’alimentation redondante pourrait être l’un des points communs.

Accessoweb | H.C. : Comme pour les Optiplex 990, Précision M, il y aura la technologie Intel® Core™ vPro™ ?

Dell | C. DB. : Les technologies vPro d’Intel vont être intégrées à ces stations. Et cela va offrir un large panel de fonctionnalités pour les administrateurs. Par exemple, dès qu’il y a une non utilisation de l’ordinateur ( au bout de 300 secondes d’inactivité) l’administrateur IT permet d’utiliser la station comme un nœud de calcul. vPro permet également le monitoring réseau poussé, à distance on interroge la machine (machine plantée, disque dur en manque d’espace, problème réseau, etc..) on pourra lancer un reboot à distance ou comme avec le WakeOfLan un boot de la machine à des horaires prédéfinis.

Accessoweb | H.C. : Doit-on comprendre que ces nouveaux châssis permettront l’usage avec des FX100 Zero et ainsi être elles aussi des stations de travail déportés ?

Dell | C. DB. : Le FX100 est actuellement qualifié sur toutes les stations de travail. C’est la solution clé en main avec le R5500 mais certains clients qui ont des machines « plus modérés » comme le T3500 travaillent avec ces bases FX100 et la technologie PC-over-IP de Teradici (ndlr : société canadienne développant le PCoIP et travaillant notamment avec Dell, VMware et IBM). Ce n’est pas du standard, cela s’évalue dans le cadre d’un projet. Ce que l’on appelle chez Dell le CFI. On permet d’avoir des machines les plus configurables possibles. A ce sujet on dépasse parfois le 1,2M de configurations possibles sur les stations de travail, imaginez la complexité que cela représente mais cela émerge d’une demande client toujours plus grande.

Accessoweb | H.C. : Est-ce que cette nouvelle génération ne risque pas de concurrencer le R5500 ?
Cédric de Bossoreille : Sur du très très haut de gamme, Westmere (architecture Intel) tiens le haut du classement par rapport à Sandybridge. Le positionnement – du R5500 – fait qu’il restera le produit le plus performant et compact. Dans une armoire 48U on placera 24 R5500 alors que du côté des T3600 il ne pourrait n’y en avoir que 12. Ainsi le R5500 restera le modèle de référence pour la station de travail déportée.

Dell CFI - Custom Factory Integration

Entretien : Cédric de Bossoreille, responsable du développement Workstation Dell
Accessoweb | H.C. : Pour finir pourrais-tu illustrer ce qu’est le Dell CFI ?

Dell | C. DB. : Le CFI consiste à l’extrême personnalisation d’une configuration pour un client. Cela est disponible sur les gammes professionnelles Lattitude, Optiplex et Precision avec comme restriction une commande minimale d’une machine. Donnons l’exemple d’un acteur du jeu vidéo qui n’a pas besoin d’avoir les cartes Nvidia Quadro car son métier lui impose des normes grand public. Ainsi nous avons la capacité d’intégrer une carte Geforce. De base nous ne le faisons pas cartes les Geforce sont orientées gamer/multimédia grand public. Il n’y a pas dans la gamme une stabilité dans le temps dans le sens des sorties. Ainsi il n’est pas possible d’assurer une certification auprès des éditeurs de logiciels avec la volatilité de la gamme. Les certifications sont indispensables dans le milieu professionnel. Je donnerais à ce sujet l’exemple d’un studio ou d’un bureau d’étude qui remporte un projet de grande ampleur. Au départ ils auront peut-être dix postes. Mais devront ensuite évoluer à 50 postes. Il n’est pas pensable que les 40 postes aient des configurations différentes des précédents, « on garde une équipe qui gagne ». Sur ce point on notera que la génération des Tx500 va surement arriver aux 24mois de durée de vie. C’est un point important pour nos clients professionnels.


Notez



Dans la même rubrique
< >

Mercredi 13 Juillet 2011 - 10:48 Juniper Networks | Du Datacenter au Cloud


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter









Les derniers articles



Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay