Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Tremblement de terre chez Seesmic

Publié par Philippe . le Samedi 11 Octobre 2008




Cette crise financière fait de très gros dégats un peu partout et les startups commencent à être touchées également.

C'est avec une petite voix que Loïc Lemeur a annoncé sur son blog, le licenciement de 7 personnes faisant partie de l'équipe Seesmic.

7 personnes ... ce qui correspond à quasiment la moitié de la Team Seesmic.

Loïc parle de crise, de récession .... ce mot qui est sur toutes les lèvres partout dans le monde.

Mais Loïc fait parti de cette race de " battant " et je suis sur qu'ils vont trouver le moyen de rebondir et de mener à terme les projets en cours. Il faudra certainement prendre un peu de temps, laisser passer cette crise en limitant les dégats et se tenir prêt à foncer dès que les beaux jours reviendront.

A 2 mois du Web08, ou Loïc et Géraldine Lemeur invite les entrepreneurs a rencontrer des investisseurs, le scepticisme est de rigueur, mais il ne faut pas plonger dans le catastrophisme non plus.

Le Web va mal, comme tout le reste, et c'est sur que l'on va voir du monde disparaître, ceux qui n'auront pas un Business Model solide.

Il est temps que ce désastre s'arrête. Bon courage Loïc.


Notez

Tags : seesmic


Dans la même rubrique
< >

Dimanche 20 Décembre 2015 - 09:12 Orange et sa boite à capturer les émotions de Noël



1.Posté par elarips le 11/10/2008 17:09
courage ce n'est qu'un cap à passer....
loic va bien ce relever avec le bagou et la patate qu'il a.

j'ai lu qu'il avait annoncé le licenciement de son personnel par vidéo (entre nous ça craint un peu) face to face c'est mieux, même sur le web 2.0

d'après un article de techcrunch 50% des boites vont fermer...la maturité approche...

alors, on y croit très fort et on serre les fesses.




2.Posté par david le 11/10/2008 17:22
c'est même un peu plus de la moitié de la boite (7/13). Comment faire le même boulot avec plus de 50 % de gens en moins ? ça va être dur !

3.Posté par bdm le 11/10/2008 17:30
Cet été, il y avait une trentaine de personnes a ma connaissance, ce qui fait quand même 25% mais outre la conjoncture actuelle, Seesmic est en train de changer de stratégie et termine son développement technique, il est donc normal de se séparer de collaborateurs qui ne correspondent plus à un besoin.

4.Posté par guiome le 11/10/2008 17:43
Bon courage aux personnes licenciées surtout !!

5.Posté par Fabien le 11/10/2008 18:12
Hmmm, ça fait beaucoup de monde d'un coup quand même.

Est-ce que c'est vraiment la crise ou Loic Lemeur a-t-il vu trop grand ou le business model n'est pas si bon que ça ?

Je ne sais pas mais je pose la question....

6.Posté par Opineas le 11/10/2008 18:21
Cela sent le roussi

7.Posté par Greg le 11/10/2008 18:31
La crise arrive aux portes du web, ca craint...

8.Posté par Sanji le 11/10/2008 19:29
Je crois surtout que c'est de l'anticipation. Ca ne sent pas forcément mauvais aujourd'hui, et cette décision lui permettra peut-être de passer le cap sans y laisser la peau de Seesmic.
Si c'est ça, ça me semble être une sage décision.
De toutes façons, je n'ai pas les billes pour juger...

En tous cas, Loïc est assez touchant sur cette vidéo. J'ai ressentis sa gêne, son malaise. Je ne le connais pas (que son personnage public), mais il m'a donné envie de le soutenir.

9.Posté par kawaz le 11/10/2008 20:00
Je suis triste pour les licenciés qui devaient certainement croire au projet.
Mais Loïc Lemeur ne faisait il pas parti du staff de campagne du président Sarkozy et de ceux qui disait que si c'était "l'autre candidat" qui passait, il partait loin du pays ? qu'a t'il fait au final et est-ce toujours mieux ailleurs ????
Dommage qu'il ne soit plus en France avec son énergie pour secouer l'establishment !!! je me souviens trop de la tête du président Chirac quand Loïc a donné son âge de chef d'entreprise....
Au final j'espère que sa boite va continuer

10.Posté par Opineas le 11/10/2008 20:05
Sanji

Quand des investisseurs vous ont donné 12 millions de dollars car ils croyaient en votre boite et que vous leur dites qu'au premier problème économique, vous êtes obligé de viré la moitié du personnel, il y a de quoi être gêner.

11.Posté par ichristophe le 11/10/2008 23:27
Il est fort Loïc, il va arriver à faire autant de buzz sur ses licenciements que sur ses levées de fonds. Et si nous parlions plutôt du potentiel de viabilité d’un projet comme Seesmic. Ha oui, j’oubliais, on n’est pas là pour ca, et puis nous n’avons peut-être pas le recule pour juger. Enfin, je ne suis pas si sur.

12.Posté par jean le 13/10/2008 05:34
"de la race des battants"

sans dec faudrait sortir un peu le nez du net, loic c'est juste un tapie 2.0 en pire vu que ses "affaires" tiennent encore moins longtemps que celle de bernard :D

avant de pleurer sur cet admirable loic, la décence serait d'avoir une pensée pour ceux qu'il a foutu dehors, il n'a pas eu le courage de résister à ses investisseurs, il ne fait qu'appliquer ce que ses maitres lui ont "conseiller" de faire...

13.Posté par bdm le 13/10/2008 08:34
A voir aussi : Quel avenir pour les services de conversations vidéo ?
http://www.1-minute.fr/quel-avenir-pour-les-services-de-conversations-video/

14.Posté par Nikogaug le 13/10/2008 15:27
C'est clair que je vois pas pourquoi on plaindrait Loic ? il a cassé son jouet ? en tout cas il est loin d'être dans la même merde que les employés qui se retrouvent au chomage dans une periode ou il vaut mieux ne pas l'être.

C'est un peu comme si on plaignait les banquiers virés avec leurs parachutes dorés, alors que c'est nous qu'allons devoir payer leurs bourdes.

15.Posté par Dooboy le 22/10/2008 11:06
Malheureusement peu de Start-up ont des modèles économiques viables à court terme. Il y en a donc un paquet qui devrait fermer.

16.Posté par nikogaug le 22/10/2008 21:06
Dis donc ils sont de plus en plus chelou les spams !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter









Les derniers articles



Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay