Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Le statut de ' Blogueur Professionnel ' se dessine t il sur les bancs de l'assemblée ?

Publié par Philippe . le Vendredi 20 Juin 2008



La question est récurrente avec la prolifération des billets sponsorisés ou publi-rédactionnel et tout simplement avec la vente d'espaces publicitaires et la mise en ligne d'annonces de type Adsense.

Les blogs, on dira plutôt les " gros " blogs sont de plus en plus sollicités par les marques et les annonceurs. Mais ces blogueurs, qui sont à 99 % de simples citoyens assumant une passion, ont ils les moyens de déclarer ces revenus sans se jeter dans la création d'un entreprise.

Aujourd'hui les agences de pub sollicitent les blogueurs et il demeure un vrai " flou " dans la déclaration des revenus. En toute logique, à partir du moment ou il y a " vente " d'un espace, ceci est assimilé à du commerce, donc, soumis à des règles strictes de déclaration avec évidemment facturation donc numéro INSEE, Urssaf, etc ...

Il existe cependant une autre forme tout à fait légale, mais tout de même risqué. Si vous ne voulez pas " vendre " vos espaces publicitaires, il faut que ce soit l'agence de communication qui vous sollicite pour vous " louer " un espace afin d'y placer une pub. A ce moment là, vous vous retrouvez dans la position des propriétaires de champs au bord des routes, qui " louent " un bout de terrain à une entreprise de panneau publicitaire ( vous voyez lesquels, les 4 * 3 ). Dans ce cas là, le propriétaire du champs n'a rien "vendu" mais à simplement été d'accord que l'entreprise pose un panneau contre une rémunération que l'on appelera " loyer ". Cet argent devra être déclaré aux impots comme revenus .

Bien entendu, ce contournement plus ou moins légal ne peut être possible que dans le cas ou vous ne dépassassiez pas un certain plafond annuel.

Comme je l'ai lu chez Simon Robic, qui renvoit sur un article du Journal du Net, l'Assemblée Nationale discute en ce moment du projet de Loi de la Modernisation, qui pourrait apporter une réponse aux blogueurs sur le " comment " déclarer les revenus de " ventes " d'espaces publicitaires en fixant éventuellement un seuil annuel au delà duquel les blogueurs seraient soumis à la TVA.

Pour l'instant, Internet, assimilé par les impots comme Nouvelle Technologie, est encore " flou " aux yeux de l'état, car il parait difficile de vérifier ce que chacun fait de son côté. Mais il me semble très important pour tous, qu'un tel statut voir le jour car cela évitera bien des déconvenues à certains.

Pour l'instant, il reste bien sur le droit à chacun de créer une société et de se déclarer en qualité de " blogueur Professionnel " , et de vivre de sa passion, tel Eric Dupin qui vient d'annoncer le grand saut même si cela fait déjà quelques temps qu'il mène cette vie. Eric va donc devenir Blogueur Pro, et cela me semble parfaitement logique vu l'évolution de Presse-Citron depuis un peu plus d'1 an.

J'espère vraiment qu'un texte de Loi viendra combler ce vide en France.Cela ne résoudra surement pas tout mais ça aura le mérite d'aller un peu de l'avant.


Notez



Dans la même rubrique
< >

Dimanche 20 Décembre 2015 - 09:12 Orange et sa boite à capturer les émotions de Noël



1.Posté par Boris Schapira le 20/06/2008 14:48
Ce statut soulèverait divers problèmes au niveau de la facturation, de la déclaration de la TVA, du cumul des revenus, de l'objectivité...

2.Posté par Simon Robic le 20/06/2008 15:18
Boris pourquoi ? Justement, les "auto-entrepreneurs" (c'est le terme exact, car ça ne s'adresse pas qu'aux blogueurs) pourront désormais faire de vraies factures. Avant, il était possible qu'on t'en demande, et que tu sois obligé d'en faire, alors que juridiquement t'avais pas le droit.

Mais Philippe, et les autres, la question que je pose sur mon blog est de savoir si justement les blogueurs vont l'adopter, ou pas, et surtout pourquoi.

J'ai vu mon article linké, ou boorkmarqué, souvent, mais je n'ai pas eu de réponse :(

3.Posté par Boris Schapira le 20/06/2008 17:33
@Simon : Je suis complètement d'accord avec toi sur le fait que ce soit bon d'un point de vue légal pour le blogueur. La question est : combien de sociétés accepteront de verser une vraie rétribution, déclarée et et imposée, à un blogueur pro plutôt qu'un gentil don au black à un blogueur non-pro content de ne pas remplir trop de papiers et de de ne pas payer d'impôts dessus... tu vois le souci ?

4.Posté par Philippe . le 20/06/2008 17:37
Je pensais que ma dernière phrase serait claire, je suis tout a fait pour cela et je l'adopterais .

Les blogs, pour l'instant pas trop inquiétés, ne tarderont pas à être la cible de l'état.

Pour répondre à Boris, pour avoir discuté avec pas mal d'agence et pas mal de sociétés en direct, on en trouve très peu qui veulent ou acceptent de passer en direct via un paiement détourné. Elles ont toutes une comptabilité à tenir et n'ont pas d'autres alternative que de déclarer l'achat d'espace publicitaire.

5.Posté par Eric le 20/06/2008 19:16
Le statut d'auto-entrepreneur est parfaitement adapté aux blogueurs. Ainsi, sans créer d'entreprise, juste un formulaire de déclaration, un blogueur déclarera mensuelle ses revenus et l'Etat prendra un pourcentage (23%) pour les impôts, URSSAF, ... Le plafond de chiffre d'affaire pour rester dans ce dispositif sera de 32000€ si on vend des services (comme les blogueurs). Cela donne un vrai statut et une protection sociale, et effectivement comme le dit Philippe, côté annonceur dont je fais régulièrement parti, on plus obligé de bricoler dans la compta. J'en ai régulièrement parlé sur le blog de Dwého. Philippe, je me permet ce petit lien :

http://blog.dweho.com/category/auto-entrepreneur/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter









Les derniers articles



Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay