Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Le Web et les nouvelles technologies sont ils de véritables dangers pour les générations futures ?

Publié par Philippe . le Dimanche 27 Juillet 2008



Indéniablement, Internet est une grosse machine extraordinaire qui n'a pas son pareil dans la recherche du savoir, le partage de connaissance, etc...

Mais peut il mettre en danger nos enfants et futurs petits enfants ?

Je m'explique.

Si on reviens 30 ans en arrière ( du moins pour les gens de ma génération mais les plus jeunes s'y retrouveront aussi ), nos parents avaient pour habitude de nous dire : " arrête de passer ton temps devant la télévision, sort, va faire du sport et pense à faire tes devoirs, c'est plus important que toutes les " conneries " que tu regarde " .

Un peu plus tard, pour moi cela à commencer il y a 24 ans à peu près, mes parents me disaient : " lâche cet ordinateur ( un Amstrad CPC 464 pour le premier ) et va bosser pour tes études et va galoper un peu, ça te sera utile pour le match de dimanche ( ça c'etait le rugby ) "

Et ceux qui ont eu 14 ans, 4 ou 5 ans après moi, c'était plutôt : " arrête avec cette console de jeu, tu vas te rendre fou " ...

Etc ...

Aujourd'hui, les enfants jouent de plus en plus tôt à toutes ces consoles de jeux en tous genres et y passent un nombre incalculable de temps, et encore, s'il n'ont pas une console portable en plus .

Et là je parlais des enfants. Mais abordons le sujet des adolescents. Très vite aujourd'hui tous ces jeunes se mettent à l'informatique, et qui dit informatique, dit bien sur " découverte ", "forum", " echange" , " discussion" et inévitablement .... "jeux " ... ( on en revient souvent là )

Mais surtout, avec Internet, quand on est adolescent, on parle beaucoup de MSN Messenger, ou tout autre application pour discuter depuis sa chambre avec des centaines de personnes. Discuter c'est bien mais ça prend énormément de temps, des heures et des heures entières passées derrière un écran, assis sur une chaise, ou un fauteuil , à ne rien faire d'autres que taper sur un clavier avec à côté de la musique, une boite de gâteau et une boisson gazeuse :) )

Quand ils sortent de devant l'écran, c'est pour en prendre un autre, leur portable, avec lequel ils envoient des SMS, avec, comme pour MSN, un langage très particulier, qui leur permet souvent d'avoir toutes les satisfactions de leur professeur de français ou autre à l'école :)

Mais le mobile va plus loin aujourd'hui. Demandez à vos enfants " adolescents " ce qu'il font aujourd'hui avec leur téléphone. Je suis sur que vous seriez épaté. Cette technologie n'a aucun secret pour eux, ils surfent, envoient des SMS, regarde même la télé dessus.

Bref, j'ai l'impression que la vie d'un ado d'aujourd'hui se résumé très rapidement à un écran et des filles. Et encore, étant souvent limité par la durée des sorties, on retrouve vite les filles sur les écrans :)

En attendant, le sport, les ballades, les longs diners en famille, la visite aux grand parents du dimanche, ... tout ça est bien loin des préocupations de nos enfants. Ou alors, si, mais il faut leur donner un PC portable et une clé 3G .... Là je suis sur qu'ils vous suivraient partout :)

Et dans les années qui arrivent, avec les nouvelles technologies des téléphones portables qui se développent sans cesse, avec la baisse des tarifs de connexions à internet, avec les télévisions et ses 3000 chaines, etc ... que deviendront nos petits enfants ? Comment vont ils grandir ?

Les parents auront ils le pouvoir nécessaire pour les empêcher de rester enfermés devant un écran ou de sortir avec 2 portables dans les poches ( 1 pour téléphoner, l'autre pour surfer ) sans compter la console de jeu et l'iPod collé aux oreilles ?

Je sais ce que vous êtes en train de penser, " ce mec qui passe des heures devant un PC tente de faire une leçon de morale aux parents ou futurs parents que nous sommes " ...

Ce n'est pas une leçon de morale, c'est un constat dans la vie de tous les jours, dans mon boulot aussi, et comme certains d'entre vous j'ai des enfants, et je les vois faire, je les vois évoluer, beaucoup trop rapidement d'ailleurs je trouve, et je peux vous dire que si vous leur laissez un PC, une console et leur portable, ils n'ont absolument pas besoin que vous leur proposiez une quelconque activité ou alors, il faut vraiment qu'elle en vaille la peine.

On parle souvent de sédentarité chez les jeunes, qui mène bien souvent à l'obésité chez certains, et toutes ces nouvelles technologies ne vont rien arranger au contraire et vous savez pourquoi, tout simplement parce que les futurs parents seront déjà comme ça, auront déjà commencer à vivre avec ces technologies et qu'eux même ne peuvent / pourront plus s'en passer.

Les gens de ma génération ont / avaient des parents qui ont vécus sans rien, ou presque, et qui savaient apprécier les vrais valeurs. Aujourd'hui nous vivons dans un confort qui nous permet d'avoir à peu près tout ce que l'on désire et c'est cette manière d'être que nous transmettons à nos enfants.

Avant de terminer, prenons un dernier exemple si vous le voulez bien. Les réseaux sociaux permettent aujourd'hui de rentrer en contact avec qui vous voulez. Prenons en un que je déteste au plus haut point : Myspace.  Combien de jeunes ( et même moins jeunes ) j'ai entendu dire qu'ils étaient en relation avec je ne sais quelle star du showbizzzzzzz tout ça parce que cette star lui a laissé un petit commentaire sur son Myspace ...... Pitoyable .... Mais ces jeunes passent des heures à chercher leurs idoles sur ces sites et derrière vivent avec ce commentaire dans la tête en disant à tout le monde que " un tel " leur a envoyer un mot, leur a souhaiter leur anniversaire, etc ...

C'est ça que nous sommes en train de montrer à nos enfants ( enfin pour beaucoup ils l'ont trouvé tout seul, grâce à leur réseau à eux ).

Je crois sincèrement que nous aurions tous besoin de faire un petit retour en arrière avant de revenir dans la réalité d'aujourd'hui. Je suis certain que nous réfléchirions à 2 fois avant d'acheter ceci ou cela à nos enfants et de leur passer tous leurs petits caprices ... qui ne sont en fait que nos propres caprices à nous.

La vie c'est pas le Web mais le Web fait parti de notre vie.

ps: cela faisait un moment que j'avais ce billet dans les cartons et j'hésitais à le sortir. Je le fais ce soir, car en me baladant en bord de mer en début de soirée, je suis tombé sur un couple, avec 2 enfants, agés approximativement de 12 ou 13 ans et l'un d'entre eux disait à ses parents : " on peut rentrer à la maison car j'ai dû recevoir un mail important et mes copains m'attendent sur MSN " .... Ce fut la goutte qui a fait ......... publier le billet.


Notez


Dans la même rubrique
< >

Dimanche 20 Décembre 2015 - 09:12 Orange et sa boite à capturer les émotions de Noël



1.Posté par curul le 27/07/2008 02:52
Purée philippe a cette heure ci envoyé un article de cette taille c'est osé non ? je le liré tout a l'heure a tête reposé ;)

2.Posté par ktalgerie le 27/07/2008 03:25
bah, moi j'ai lu tous et d'une seule tranche, et je me posait la même question hier, quand mes jumeaux de 2 ans a peine, ont trouvé un nouveau jeu "mon onduleur" et c'est en venant en courant , a qui appuiera sur le bouton le premier........

moi aussi j'ai commencé sur.....je me rappel pas du nom, mais je sais qu'il fallait avant de pouvoir l'utiliser, écrire d'abords a la main l'OS en hexadecimal pour pouvoir faire quelque chose.....puis enfin le ZX 80.

Les temps changes, les outils aussi

3.Posté par Seza le 27/07/2008 04:40
C'était le bon vieux temps comme on dit...

C'est clair que les générations à venir seront de plus en plus hyperconnectées.
Les produits luxueux d'aujourd'hui seront les produits quotidiens de demain certainement comme les ordinateurs était un luxe à une époque et la télé elle même avant.


4.Posté par bttfmcf le 27/07/2008 04:41
Ça fait peur quand même tout cela.
Je me pose aussi des questions de ce genre, quand je vois les plus jeunes de ma famille aussi à l'aise avec la technologie, mais surtout qu'ils ne peuvent s'en passer.

Espérons un retour au source un jour.

5.Posté par Sylvain le 27/07/2008 09:10
J'ai passé une semaine en Ardèche à fiare l'itinérant ... Et nul part je n'ai trouvé d'ordinateur. Tout le monde vis sans, c'était un grand plaisir et surtout ça changait.

Et eux avait l'air plus heureux que mon ami qui s'était énervé sur son ordinateur qui avait un énième virus :/

C'est flagrant cette avancée de la technologie, j'avoue.

6.Posté par Marylin le 27/07/2008 09:19
olà :)
moi même maman de deux enfants de 15 & 11 ans, je dois avouer que je me pose souvent cette question :)
Comme toutes bonnes choses il faut arriver à trouver un juste milieu...Point trop n'en faut ! surtout quand comme moi on passe plus de 10h par jour sur le pc pour des raisons professionnelles et puis avouons-le, parce que j'aime ça. Pas facile dans ce cas de montrer "le bon exemple" !
Sensibilisation, dialogues, échanges semblent pour l'instant être la bonne méthode...mais jusqu'à quand ?

7.Posté par Alexandre le 27/07/2008 10:50
N'ayant que / deja 23 ans, j'ai commencé ma découvert de l'informatique sur Windows 3.1 mon premier PC (fonctionnel) était un IBM 386. Bref, j'étais fier comme un poux de pouvoir utiliser Paint et installer des disquettes Micro Application pour faire mes cartes de visites!

Ma premiere console était une Game Boy avec Dr Mario!

J'ai eu la chance de ne pas évoluer dans un milieu riche, donc j'ai su apprécier ce que j'avais et en profiter.

Maintenant ce que je trouve dingue (chez certains jeunes que je connais en tout cas) c'est que tout leur est du. Mon pote à un iphone? Maman, TU DOIS m'acheter un iphone et c'est "trop deg" si il n'en recoit pas un.

Ensuite je ne sais pas si le tout internet soit néface ou non, mais il faut savoir l'utiliser.

Un appareil que je deteste en Suisse, c'est le OGO (Swisscom / OGO) un petit terminal pour MSN qui remplit les poches des ado. Ils n'ont qu'à acheter un Blackberry et envoyer des emails plutot que de passer la journée sur MSN.

Je trouve que de pouvoir etre connecté en permance est une force qu'il faut utiliser mais pas en abuser. Ce n'est pas parce que nous sommes connectés que nous devons communiqué en permanence.

Cependant je ne peux qu'avouer etre dependant, j'ai besoin d'avoir mes mails avec moi, et je stress terriblement si je sais que je ne suis pas relié (vous auriez du voir mon état lundi passé en sachant que je ne recevais pas mes mails en live).

Bref, ce qui me fait le plus peur pour la suite des evenements, c'est la banalisation de tout, le sexe, la drogue, l'alcol, tout est banal maintenant, une fillette de 2 ans ce fait violer? Bah ouais... et pis? Tout est banal, et je pense que ceci peux nuire par la suite.

Bref, c'est dimanche matin, et je ferai mieux de sortir (et travailler :-/ ) plutot que d'écrire chez Philippe!

8.Posté par trebormat le 27/07/2008 10:57
Salut,
Je crois qu'il n'y a pas plus de problème qu'avec la télévision. Je n'ai pas la télévision et cela ne pose pas de problème à mes trois enfants. Nous choisissons les films que nous voulons quand nous voulons.
Pour les consoles et internet, même système, quand on veut quand on peux. Avec une seule règle: jamais seul pour pouvoir controler car c'est notre rôle de parents. Une limite dans le temps clair.
Et surtout beaucoup d'autres activités pour se faire des amis physiques: sport, musique, plage (!), .
Je ne dis pas que c'est facile. Je suis d'accord avec toi le risque est grand et nous croisons beaucoup d'ado complètement accro sans vie sociale. Il faut faire attention, fixer des règles (c'est notre devoir). Oui ma fille de presque 13 ans n'est pas toujours contente de devoir faire du msn à quelques mètres de son père qui fait du skype, msn. Car en effet je ne peux pas refuser à mes enfants ces supers outils d'échange que j'utilise au quotidien.
Je ne suis pas inquiet mais il faut être vigilant:
Sensibilisation, dialogues, échanges semblent pour l'instant être la bonne méthode
jusqu'a ce que nos enfants soient des adultes...

9.Posté par florence meichel le 27/07/2008 11:11
Les TIC ne sont que des outils, pas des fins en soi....et je te rejoins Philippe sur la nécessité de construire du sens pour chacun et aussi de manière collective...C'est un enjeu fondamental pour l'avenir : les nouvelles technologies modifient certaines frontières : certaines valeurs bougent, d'autres pas...

J'ai trouvé hier une jolie interview d'Howard Rheingold sur les TIC et la pédagogie...lui aussi parle de faire des choix entre des valeurs qui restent pertinentes et d'autres qui le sont moins dans un monde qui change très vite :
http://www.smartmobs.com/2008/07/25/does-the-use-of-social-media-necessitate-changes-in-pedagogy/

Très bonne journée à toi !

10.Posté par Worolf le 27/07/2008 11:12
Je suis d'accord avec toi Philippe sauf sur un seul point. Les jeunes n'utilisent pas encore leurs portables pour surfer (à part pour trouver des définitions pendant un contrôle de SVT) car il ne trouve par encore un intérêt d'utiliser un écran encore trop petit pour eux. Malgré la multiplication des applications java et autres pour chatter sur MSN, l'ordinateur reste quand même majoritaire pour cette utilisation.

11.Posté par GiSi le 27/07/2008 11:34
Tellement vrai ce post, je suis complètement d'accord, étant moi-même adolescent (16ans), je suis au coeur de l'action:p et je tiens à souligner comme l'a dit Worolf qu'il n'y vraiment pas grand monde qui utilise son portable pour surfer puisque en général les Samsung ne possédent pas d'écrans de grandes tailles et demandent des abonnements encore plus coûteux avec un forfait internet mobile alors que l'on galère déjà pour trouver l'argent de s'acheter un nouveau portable (car lorsqu'on est jeune, on est pauvre:p).

Pour les réseaux sociaux, ça reste du skyblog et du facebook pour une minorité un peu plus "web cultivé".

Je ne sais vraiment pas à quoi ressemblera l'avenir, toute une génération à rester cloîtrer devant son écran et commander à distance ses besoins..

12.Posté par Piesto le 27/07/2008 11:36
Waw, quelle beau billet. J'ai rarement eu l'occasion d'en lire un aussi intéressant sur le web.
De plus, il relate exactement ce que je pense aussi du futur social.
Cependant, je pense que le PC se différencie de tous ces gameboy's (que je n'ai jamais utilisé, et j'en suis fier) et portables par son pouvoir de nous faire apprendre un nombre incalculable de choses.
Je passe plus de temps sur mon PC qu'à étudier, je l'accorde, mais ce n'est pas pour ca que mes résultats à l'école ne sont pas bons, que du contraire.
Internet m'aide à comprendre énormément de choses, en apprendre d'autres avant même d'en avoir évoqué le sujet aux cours,...

C'est pour celà que je ne pense pas qu'il faut le voir que d'un oeil négatif. Il y a beaucoup de bonnes choses aussi quand on y pense.

Message d'un ado de 16ans

13.Posté par Greg le 27/07/2008 11:42
Je suis toujours un "ado" et je peux te dire que je ne connais personne qui regarde la TV ou surfe sur internet avec son portable. On a des forfaits 1h, 1h30 voix dans lequel nos sms sont décomptés à 10ct... et ça nous suffit. Enfin, je vais peut être prendre un Origami Star avec l'iPhone mais ça, c'est parce que je suis plus geek que mes amis.

Mais c'est vrai que moi même je passe beaucoup de temps devant des écrans, quand ce n'est pas l'ordi, il y a entre autre le portable mais aussi l'iPod Touch. :P Rajoutons à ça la TV... aïe.

Mais quand je pense à tout ça, je me dit que quand j'aurais des enfants (et oui j'en veux...) je ne les laisserait pas autant devant un écran tout le temps. Il y a bien d'autres choses pour les occuper au début.

14.Posté par Vincent le 27/07/2008 11:44
Je n'ai pas l'habitude de commenter sur ce blog mais je le suis de très près depuis mon agrégateur RSS depuis déjà quelques mois.

Il est vrai que, lorsqu'on y réfléchit, nous sommes tous hyper connectés. Personnellement, j'aime être connecté avec les gens que j'apprécie (des amis de lycée par exemple) mais ça s'arrête là. Je me souviens avoir vu la liste des contacts MSN d'une amie qui devait frôler les 200 contacts : c'était un constat très affolant lorsqu'on sait que j'en ai au maximum une vingtaine.

Il est bien d'aborder les réseaux sociaux dans ce billet. En effet, lorsqu'on surfe sur différents blogs "Web 2.0", on voit que les réseaux sociaux jouent un rôle très important. Regardez simplement l'utilisation de Twitter (dont je n'ai pas encore compris l'intérêt, sauf dans certaines situations tels qu'une conférence d'Apple pour la retranscription en live) : des millions d'utilisateurs postent chaque jour des messages à intérêt variable. Twitter n'est qu'un exemple, je pourrais citer Facebook et plein d'autres : messieurs (et mesdames) vous avez là le MSN du jeune adolescent pour adultes.

Le problème de notre monde est le divertissement poussé à l'extrême, surtout lorsqu'il concerne nos chers écrans. On ne compte pas combien de fois par jour une personne est devant un écran à passer du temps inutilement (à regarder Questions pour un Champion ou checker ses mails, ça revient au même) alors qu'il pourrait se rendre utile ailleurs. Accepter cet ennui, c'est accepter une partie de l'absurdité de la vie. La situation est d'autant plus paradoxale lorsqu'on sait que certains essaient de se fixer des barrières (un temps limité de jeux vidéos pour un enfant par exemple) mais que ces dernières sont vaines.

Il faut donc accepter la situation et constater une chose : l'informatique et surtout Internet n'est pas encore rentré dans la normalité générale et reste quelque chose de très trivial pour n'importe quel individu qui touche très peu à un ordinateur. Lorsqu'on entend qu'internet est un nouveau média, c'est évident pour nous, petits geeks, mais pas pour Mr. X, président de telle et telle boîte, qui lit Libé tous les jours avant de déguster son café.

15.Posté par Ludo le 28/07/2008 08:55
Philippe je lis ton blog depuis pas mal de temps maintenant, et je ne t'avais pas perçu comme cela mais avec un billet pareil n'as-tu pas l'impression de faire vieux réac ??
Aujourd'hui un enfant qui ne maitrise pas l'informatique part avec un handicap dans la vie, tous les métiers même les plus mal payés t'obligent à un moment à utiliser un terminal numérique.
Le vrai problème n'est-il pas plutôt dans une crise de l'autorité parentale ? Les parents doivent fixer les limites mais dans notre civilisation de l'enfant roi, punir devient presque un gros mots !

16.Posté par arnaudv le 28/07/2008 11:31
Tout se résume à une question d'autorité parentale et d'expérience. Ayons assez d'autorité pour fixer des limites à nos enfants afin qu'ils ne répètent pas nos erreurs.
pour l'informatique comme pour autre chose.

17.Posté par Philippe . le 28/07/2008 14:24
@Ludo moi vieux réac ? meuhhhhh

Plus sérieusement je n'ai jamais dit que l'informatique et internet c'etait mal. Loin de là. Je dis simplement que les générations montantes passent trop de temps avec nouvelles technologies et oublient un peu de regarder ce qu'il se passe devant leur porte et surtout, ne connaissent plus les plaisirs de la vie .... tout simplement.

Pour ce qui est de l'autorité parentale, je suis à 200 % d'accord et étant dans l'éducation Nationale je peux vous dire que l'on aimerait voir un plus souvent des parents dont l'autorité ne fait aucun doute.

Ben c'est pas vraiment le cas, je trouve les parents de plus en plus laxiste , pire même, ils ont de plus en plus de mal à maitriser les fait et gestes de leur enfant et j'ai même l'impression, pour certains en tout cas, qu'ils ont tout simplement peur de la réaction de leur enfant, donc ils ne disent rien.

Pas simple tout ça, pourtant il y a de si belle choses dehors

18.Posté par jid le 28/07/2008 16:10
Attention, il y a une autre face aussi.
20 ans plus tôt, on partait l'après-midi entier sans que nos parents sachent où (il fallait être rentré à 19h00 pour manger c'est tout).

Avec l'insécurité ambiante, les enfants n'ont plus le droit d'être dehors sans la supervision d'un adulte.
On se retrouve donc avec des parents qui préfèrent que leus enfants soient à la console plutôt que dehors.

Vivement la puce GPS implémentée dans le bras pour suivre nos ados, là ils auront le droit de ressortir (en attendant, on se contentera d'un téléphone GPS espion)

19.Posté par Rémi le 30/07/2008 00:26
Je pense que c'est surtout une question d'éducation, comme pour tout.

Le risque se situe dans l'abus, aux parents de fixer une limite et apprendre aux enfants à garder un certain recul.

Après c'est sur, quand les parents passent leur soirée devant Secret Story, faut pas s'attendre à grand chose pour leurs gosses :)

20.Posté par panam all star le 06/04/2009 11:03
et les fautes d'orthographe??!!
Ne dites pas que les sms tuent l'orthographe de "nos" chères et tendres têtes blondes si vous n'êtes pas capable d'aligner deux lignes sans 5 fautes!!

21.Posté par Yarhul le 15/08/2011 12:12
Effectivement il y a les enfants. Mais le dangers est aussi bien présent chez l''adulte... J''ai 38 ans et je viens d''avoir un smartphone... Je ne lâche pas du tout... :(. c''est devenu comme une drogue... horrible... je m’aperçois que je fais tous ce que je reprochais à mon ado de fils... pitoyable.
J''espère que cela va me passer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter









Les derniers articles



Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay