Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


La presse française pète les plombs?

Publié par le Mercredi 12 Décembre 2012



8 quotidiens français ont décidé de créer un concurrent de Google News, en partenariat avec Orange. Un nouveau moteur de recherche d'actualités est donc né aujourd'hui, il se trouve à l'adresse presse.orange.fr et est sensé concurrencer Google Actualités... là, y a du boulot.

Qui sont ils :

Sur ce nouveau moteur nous trouvons L'Express, Le Point,  Le Parisien, Le Nouvel Observateur, Le Figaro, Les Echos, L'Equipe et Libération.

Pourquoi ce nouveau moteur :

Comme on le dit plus haut, ce pourrait être de la pure concurrence, encore faut il en avoir les moyens. Mais le fond de l'histoire vient du fait que la presse française est actuellement en froid avec Google, le gouvernement a d'ailleurs mis son grain de sel dans l'histoire, car la presse estime que Google devrait leur rétrocéder une partie des revenus générés par le moteur de recherche étant donné que cette même presse alimente le moteur avec des articles.

Pourquoi ne pas demander à être désindexer du moteur Google ?

Et oui, ce serait plus simple finalement, les quotidiens demandent à être désindexer et comme ça, ils n'alimentent plus le moteur. Du coup, Google serait... peut être... gêné par cette décision subite. Mais pas sûr, car, et ça on en parle guère, Google doit tout de même leur assurer un trafic considérable, surtout sur les sujets d'actualités très chaud, vu que les gens, Mr et Mme ToutLeMonde, cliquent la plupart du temps sur le premier lien qui leur donne une info sur leur recherche.
Alors quitter Google News, c'est peut être perdre, en tout cas pour certains des 8 quotidiens, près de 50% de trafic... Ouchhh, ça ferait très mal.

Et Orange dans tout ça, qu'a t il à gagner?

Pour l'instant, Orange a largement les moyens de mettre à dispositions des quotidiens un ou plusieurs serveurs afin de supporter l'éventuelle charge provoquée par un trafic intensif (j'en doute... je parle du mot "intensif"). Mais pour autant, à moins que des accords secrets n'aient été signés, les quotidiens ne vont retirer aucun bénéfice de cette nouvelle forme de publication... à moins que...
A moins qu'Orange ne décide de "vendre" ce nouveau moteur de News avec des forfaits X ou Y et donc qu'un accord sur un montant de reversement ne soit en cours de négociation.

Mais je m'égare là, ce n'est que pure spéculation.

En clair, ce nouveau site semble être un coup d'éclat de la part des quotidiens cités pour faire comprendre à Google qu'ils sont capables de faire sans lui... enfin... de tenter de lui faire peur.

Google n'a pas grand chose à craindre pour l'instant de l'initiative française, il faudrait pour cela que de nombreux pays fassent de même ou demandent les mêmes choses, mais ça...c'est surement pas encore gagner.

La presse française pète les plombs?

Philippe Lagane
Créateur des blogs AccessOWeb, News-Mobiles et webOSfrance Plasturgiste de formation, professeur de... En savoir plus sur cet auteur

Notez



Dans la même rubrique
< >


1.Posté par VuduWeb le 13/12/2012 12:18
Google rigole bien et Orange se frotte les mains !
Il faut quand même être culotté pour réclamer de l'argent à celui qui fait vivre (en grande partie) ton entreprise. Quelle hypocrisie de la part des sites de presse français !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter












Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay