Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Jacques Attali explique le non sens d'Hadopi

Publié par Philippe le Vendredi 27 Mars 2009





Dans cette interview pour iPol, Jacques Attali explique le non sens de la loi Hadopi et prévient les artistes de ce que pourrait gagner les Majors sur leur dos s'ils ne font rien eux même.

Cette loi Hadopi aura bien du mal à trouver des adeptes j'ai l'impression.

Via RWW Fr


Notez

Tags : hadopi


Dans la même rubrique
< >

Dimanche 20 Décembre 2015 - 09:12 Orange et sa boite à capturer les émotions de Noël



1.Posté par Guillaume LE COZ le 28/03/2009 01:14
Cette loi ne toute façon sera inapplicable et même si elle est application il y a déjà des solution alternative qui rendent la loi obsolète.

Cependant je suis contre une Licence global qui serait imposé.
Pour ma part j'aimerais un système d'option à prix raisonnable sur les forfaits internet qui nous permettrait de télécharger en Illimité de la musique.

Pour que ça marche il faut plusieurs critères :
- Que ce soit les hébergeurs qui proposent le logiciel ou le site pour télécharger les musiques, le service sera biensur uniquement accessible aux personnes ayant payé pour l'option.
- Un catalogue bien remplie dès le lancement, sinon le projet sera mort né.
- Pas de DRM, pour pouvoir écouter les musiques sur n'importe quel baladeur.
- Un téléchargement rapide.

2.Posté par Guillaume LE COZ le 28/03/2009 01:19
Je rajoute aussi une chose,

il faut que les artistes touchent une plus grosse part du gâteau car aujourd'hui sur la vente d'un MP3 en ligne l'artiste ne touche en moyenne que 3%, la maison de disque 60% le reste TVA et hébergeur.

Il y a des intermédiaire qui doivent disparaitre car ils n'ont plus de raison d'exister dans une économie immatériel.

3.Posté par Guillaume De Thomas le 28/03/2009 02:05
@Guillaume Le Coz : je ne sais pas d'où tu tires ces chiffres mais ils sont faux. Je fréquente de nombreux chanteurs et pas des moindres ; de Renan Luce à Lara Fabian, aucun ne perçoit la rémunération que tu indiques.

Et si les artistes s'estiment mal payés c'est à eux de le dire, non pas au consommateur de s'en mêler !

C'est en tant qu'"artiste" vivant de mes droits (d'auteurs) que je suis pour HADOPI (même si sa forme actuelle ne me convient pas).

Quoi qu'il en soit Atalli est complètement à coté de la plaque.

4.Posté par Rastamogwai le 28/03/2009 10:50
C'est tellement mieux de sanctionner les voleurs en espérant vendre plus de CD, que de trouver une alternative via un modèle économique en adéquation avec les nouvelles technologies.

Cet argument est bon pour les vieux artistes qui se contentent de sortir des merdes sous pretexte qu'ils doivent encore des albums à leurs maison de disque.

La licence globale à un prix abordable pour l'internaute permettrait de disposer de portails légaux avec de vrais statistiques. Les artistes les plus téléchargés seraient les mieux rémunérés. Et pour être téléchargé, il faudra bien sur éviter de sortir une grosse daube. Je pense que c'est ça qui fait peur à certains artistes, qui n'ont plus que le nom désormais.

Et pourquoi ne pas mettre de la pubs sur ces portails. Des marques pourraient payer plus en voulant s'afficher sur la page des artistes qui sont le plus téléchargés.

Plus t'es bon, plus on te télécharge et plus les marques payent le prix pour être sur ta page.
Plus t'es bidon et plus tu fais de la daube, plus tu as de chance d'avoir une publicité pour des croquettes ou d'un fixateur de dentiers sur ta page.

Une juste rémunération sur la créativité.

5.Posté par Guillaume LE COZ le 28/03/2009 11:57
@Guillaume De Thomas : Effectivement je me suis tromper les artistes touchent en moyennent 7% et les majors touchent finalement plus car il touchent 70%.

Source : http://www.journaldunet.com/0407/040726musique.shtml

Mais le plus gros problème de la loi Adopi c'est tout les gens qui risque de se faire couper l'accès alors qu'il n'ont rien fait, pour rappel 20% des ordinateurs dans le monde sont infectés par des Trojans, ce qui veut dire qu'une attaque pirate pourrait faire couper l'accés internet à 20% de personnes innocente, Comment pouvons nous accepter une lois qui propose un risque de taux d'erreur aussi élevé. Sans parler le piratage des clef Wep etc..

6.Posté par Guillaume De Thomas le 28/03/2009 15:32
@Guillaume Le Coz : alors à ce compte là, on ne fait rien. Je continue de voir mes revenus d'auteur (divisés par 7 en 4 ans) descendre en flèche et je laisse gentiment les internautes décider qu'on peut vendre mon travail en gros, dans des licences globales, en mélangeant mes proses à celles des autres ?

Le problème d'HADOPI c'est que les internautes n'ont retenu que les chanteurs, les musiciens et les cinéastes, oubliant que les écrivains, les auteurs, les journalistes sont tout autant concernés par le piratage.

Qui traduit / adapte / corrige / crée des textes pour ces chanteurs / cinéastes ? Des auteurs, des journalistes, des interprètes (hors journalisme, cela représente, dans mon cas personnel, 10% de mon activité).

Dans la presse, actuellement, une tendance commence à se faire sentir : l'achat en gros d'articles. C'est à dire que plusieurs journalistes sont enjoints de faire plusieurs papiers pour un budget commun. Résultat, l'information est de plus en plus merdique parce que les VRAIS auteurs ne veulent plus travailler pour des clopinettes donc les rédactions font appels à des blogueurs, des étudiants, des novices.

Et c'est ce qui ce passera avec les licences globales. La musique sera vendue en lot et les artistes n'y gagnants plus rien, feront de la daube pour en vendre plus et plus vite. C'est ce que souhaite les internautes ?

Que dire de ces internautes qui sont contre HADOPI pour, disent-ils, être solidaires avec les artistes qui ne gagnent pas assez d'argent ?... Quelle hypocrisie quand-même ! S'ils veulent être solidaires, qu'ils commencent par ne pas pirater. Et puis si les artistent veulent quelque chose, ils sont encore assez grands pour le dire je pense ! A-t-on vu des clients de restaurants militer pour la T.V.A à 5,5% ? Non ! Les restaurateurs ont fait, en connaisseurs de leur profession, ce qu'ils avaient à faire. Qui sont donc ces internautes qui décident pour moi si gagne assez ou pas ? et qu'en savent-ils d'abord ???

Je veux bien entendre tous les arguments de tout le monde mais il serait temps qu'on entende ceux des autres aussi !

1) les internautes doivent admettre que le piratage est un fléau d'autant plus quand ils crient haut et fort (avec des logos noirs, par exemple...) qu'ils n'achèteraient pas les oeuvres qu'ils téléchargent. (C'est donc bien la preuve qu'ils estiment que tout leur est dû ! )

2) HADOPI est mal faite, comme tout un tas de loi. Et avant qu'on stygmatise le pire avec cette loi, qui ne concernera en vrai qu'une infime partie des gens qui se feront couper leur ligne par erreur, j'aimerais qu'on propose des solutions objectives pour l'éviter et qu'on mette aussi en avant le bénéfice d'une loi qui essaie, tant bien que mal, de protéger le travail des artistes et l'intérêt des consommateurs.

3) Je suis saoulé d'entendre que cette loi est liberticide (non je sais tu ne l'as pas dit, mais je l'ai souvent entendu). Aujourd'hui, un opérateur te fiche comme il le veut, dans ton dos, sans que personne ne trouve rien à y redire. Idem avec les banques qui peuvent te ficher à la banque de France sans passer par la case Tribunal. Dans ce dernier cas, j'estime que la condamnation est arbitraire puisque tu ne peux même pas la contester. Si tu fais un chèque sans provision, t'es condamné à payer une amende sans avoir pu te justifier. Et là encore, quelqu'un a t-il osé revendiquer contre ce système qui ne protège que les puissantes banques ? Ben non voyons, pourquoi faire ??? On peut aussi parler des assureurs que la loi autorise à te ficher si tu n'as pas payé ta prime à temps. Ensuite t'es grillé partout, alors que ton crime consiste à n'avoir pas pu payer ce que tu devais. Fichage intempestif pour protéger qui ? Des compagnies d'assurances qui n'ont aucun soucis financier à se faire ! HADOPI risque de faire quelques injustices, oui, c'est vrai, je suis le premier à en convenir. Mais sur le fond, ce sera quand même au bénéfice de gens qui ont bien besoin que la loi les protège.

Bref, HADOPI est mal faite, oui, je suis le premier à le dire. Mais qu'on arrête de vouloir la détourner de son objectif principal qui consiste quand même à rappeler à ces messieurs les internautes que le travail des autres tu le paies, ou tu t'en passes.

7.Posté par Quidam le 28/03/2009 21:47
Guillaume De Thomas> Alors comme ça tu serais le seul Internaute de France et de Navarre à n'avoir jamais téléchargé illégalement un titre, échangé des mp3 avec tes potes ou photocopié un bouquin ?

Ne me dis pas oui, ton nez va s'allonger. Et si la réponse est non, permet moi de penser que tu es un bel hypocrite, de donner des leçons de morale et de ne pas les appliquer toi-même...

8.Posté par Guillaume De Thomas le 28/03/2009 22:09
@Quidam ; non je ne suis pas le seul et heureusement. Quant à l'hypocrisie, tu viens de nous en donner un bel exemple ! ! !

9.Posté par Quidam le 29/03/2009 12:44
Guillaume De Thomas> Manifestement, tu ne sais pas ce que le mot hypocrite signifie, mais ce n'est pas grave.

S'il n'est pas question bien évidemment de nier la propriété intellectuelle, et les droits d'exploitation, soyons humbles devant ce problème. Nous sommes tous des pirates, même ceux qui ne le savent pas ou ne veulent pas le reconnaître.

Par ailleurs, ce que dit Attali me parait plutôt sensé. Le système actuel sert les majors, pas les auteurs. Dire que le piratage tue la création est un mensonge. Le marché de la musique, il y a 35 ans, générait beaucoup moins d'argent, mais permettait à des talents anonymes de percer. Ces mêmes talents qu'aujourd'hui on nous repasse en boucle, en sample ou en compilation, car il est plus rentable pour une major de faire du réchauffé que de prendre le risque d'investir dans dans la création. La musique est gérée comme un produit marketing, par comme un art.

Même la Sacem est une fumisterie, tous ceux qui ont, à leur petit niveau, créé de la musique le savent, personne ne protégera pour eux l'exploitation illégale de leur création.

Ce débat est l'occasion de réinventer un système. Les artistes ont tout intérêt à saisir cette opportunité.

10.Posté par Guillaume De Thomas le 29/03/2009 14:11
Oui, oui... Et la marmotte....

Pour ta gouverne, les artistes ne t'ont rien demandé, les auteurs non plus. Si tu télécharges t'es un voleur un point c'est tout, ça ne se discute pas.

La fumisterie ce sont les gens de ton acabit qui croient tout savoir sur tout, à qui tout est du et qui en plus ne donne rien.

Qu'est ce que la SACEM vient foutre là-dedans ?? Pour le moment on est sur le principes : tu prends / tu paies.

ET une bonne fois pour toutes, si tu veux réinventer un système, et bien fais le seul parce que les acteurs de la créations, eux, n'ont rien demandé de tel.

Et il faut absolument que tu te taises sur des sujets que tu ne maitrises pas, ça ça devient impératif !

11.Posté par Rastamogwai le 30/03/2009 14:27
les artistes ne t'ont rien demandé, les auteurs non plus

Les acteurs (plutôt certainsacteurs ) de la création n'ont pas l'air de vouloir s'adapter aux technologies de l'information.
Les acteurs de la création, ou toi et ceux que tu côtoies sont réfractaires à toute évolution du modèle économique. Vous préférez taper sur les doigts des ados et soutenir un système qui coûtera des millions à être mis en place et exploité sans contreparties aucune pour les artistes. Si n'est l'espoir de vendre des galettes à des prix exorbitant pour des portefeuilles de plus en plus légers.
Système qui sera innéficace, car malheureusement, sur les technologies de l'information, les pirates, ou ne serait-ce que les acteurs de la toile, sont beaucoup plus créatif et productifs que les artistes. L'essort des réseau cryptés et anonymes (qui existent déjà) sera incontrolable. Le resultat sera le même et finalement des millions seront dépensés pour rien.

si tu veux réinventer un système, et bien fais le seul parce que les acteurs de la créations, eux, n'ont rien demandé de tel.

Là on reviens un peu plus sur le sujet du billet et du discours d'Attali où il conseille les "acteurs de la créations" de se pencher sur le sujet. Car c'est inéxorable. Hadopi, de part son énorme inconsistence finira par sombrer avec les millions qu'il aura couté "pour rien'. Ce jour là, les majors auront travaillés sur un modèle économique qui tiendra la route, et seront toujours les intermédiaires qui se prendront la meilleure part du gateau. Résultat: Les clients payeront toujours plus cher et les artistes auront toujours droit aux miettes.

Ne parlons pas forcément de la licence globale. Il peut y avoir d'autres concepts.

Enfin bref. Au lieu de dormir sur vos oreillets bourrés avec les quelques billets que vous laissent les majors, rejoignez les internautes pour trouver une alternative à cette fumisterie ! Que les acteurs de la création soient gagnants et pleinement bénéficiaire de leurs talents. Ce n'est pas plus tentant que de taper sur les doigts des fans qui n'ont plus un rond à mettre pour s'évader à travers vos créations ?

Pour moi, c'est clair !

Et vous ?

12.Posté par Partounet le 03/04/2009 14:13
Guillaume De Thomas, tu dis bcp de chose et condamne bcp chose.

Lorsque l’on est face a un problème tel que celui là, on ne peut pas l’envisager sous un seul angle. C’est très facile, de dire : « Vous avec piraté … donc vous êtes coupable… » c’est d’ailleurs derrière ce principe primaire qu’Hadopi ce cache.
Elle clôt le débat des le début. Un peu comme toi qui brouille les échanges d’idées… Face à de telles phrases : «
La fumisterie ce sont les gens de ton acabit qui croient tout savoir sur tout, à lui tout est du et qui en plus ne donne rien.
Pour le moment on est sur le principes : tu prends / tu paies. »

Déjà tu peux déjà prendre pour toi certaine réflexion, salement placé. Elle te concerne autant que chacun de nous.
En suite, si tu crois n’avoir jamais rien fait d’illégal… dit toi seulement que le simple fait d’avoir laissé ta trace un peu partout sur la toile et au vu des conseils que tu donnes dans d’autres blogs. Tu as sûrement déjà trempé dans l’illégalité (consciemment ou inconsciemment) (je ne te jugerais pas pour ça ! bien que tu te le permettes !) Désolé de t’enlever tes illusions !!!

Comme tu sembles affectionner les parallèles !
Je vais t’en soumettre un a mon tour (complètement fictif… quoiqu… ?) :
Imagine un fief où le seigneur prend des taxes exorbitantes sur toutes les activités de son royaume.
Tu veux créer un magasin tu dois payer.
Tu veux garder ton magasin tu dois payer…
Tu veux pouvoir vendre des choses dans ce magasin… Paye encore..
N’oublie pas qu’à chaque chose que tu vends, tu dois un petite partie te séparer et le rendre au bon seigneur.(nous dirons 5% parce qu’il n’est pas chien le bougre de seigneur !!)

Si tu n’as pas d’argent pour faire toutes ces choses, qu’importe dans ça grande mansuétude, le gentil seigneur avance pour lui tous les frais… Mais en contre-partie, tu ne garderas que 5% de ce que tu vends…

Si l’envie te dit, toi le petit boulanger, que vouloir un jour innover dans une nouvelle baguette plus fine et plus écolo que le simple manant pourrait acheter un tout petit peu plus chère… N’oublie pas prévenir ton grand seigneur, de lui donner les recettes de fabrication et les droits pour le faire (pas question que tu puisses partir ailleurs avec cette riche idée…)

Et le temps s’écoula… et les seigneurs se succédèrent…. Ils firent profiter leurs amis proche car la richesse abondait…
Le simple citoyen se contentait de sa maigre manne, car il n’avait pas d’autre chose pour ce nourrir… et de plus il faisait vivre aussi son voisin… Le boulanger voulait la farine du meunier… qui lui même avait besoin du bûcheron pour réparer ça meule… etc…
Tous le monde était heureux… Sauf qu’un jour un étranger arriva !! Jack Sparrow, avec un seul œil pas commode. Le boulanger semblait manger à ça faim malgré son infortune, alors qu’a deux pas une famille ne mangeait qu’un jour sur deux… Il vola quelques baguettes pour là leur donner…
L’idée était lancé, et malheureusement, le mouvement s’amplifia… Chacun trouva un moyen de se servir et détriment d’un autre… Les seigneurs prirent peur et pointèrent du doigt Jack Sparrow et les méchants voleurs…. Tant et si bien, que le peuple se monta contre le peuple….

13.Posté par Guillaume De Thomas le 03/04/2009 15:54
@Partounet Tu m'as fait beaucoup rire avec ton commentaire. Vraiment, j'en ai les larmes aux yeux tellement tu es drôle... et pathétique !
Bon je suis ravi de savoir que je suis dans l'illégalité ; ça doit payer quelque part puisque pour le moment je dors du sommeil du juste.

Pour le reste, tu a prouvé avec ton commentaire stérile que tu n'es pas apte à discuter d'HADOPI, voir, à discuter tout court.

14.Posté par patlecat le 09/04/2009 07:28
bonjour,

j'ai un petit problème, je me trouvais dans ma salle de bain, chantant une chanson comme chaque matin. Résultat, on m'a coupé l'eau et l'électricité !!!!!

y a t-il un recours ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter









Les derniers articles



Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay