Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Interview - Franck Poisson a propos de WebWag

Publié par Philippe Lagane le Dimanche 9 Juillet 2006




Franck Poisson , au parcours déjà impressionant dans le milieu du Web , vient de lancer WebWag ( un agrégateur RSS ) en version BETA.

Franck a accepté de répondre à quelques questions.

(PL) - Avant de parler de WebWag, qu'est ce qui vous a pousser à quitter Exalead pour voler de vos propres ailes?
(FP) - "Quitter Exalead" n'est probablement pas le bon terme, dans le sens où nous restons en contact très proche pour échanger des idées avec Francçois Bourdoncle et ses équipes. Bien sûr, j'ai quitté Exalead dans le sens où je n'y suis plus salarié et que j'ai crée ma propre société avec mes propres locaux et ma propre équipe. Mais vouloir voler de mes propres ailes comme vous dites a été plus fort que tout, et cela m'est apparu comme une évidence après avoir lancer seul deux structures internet anglo-saxonnes que sont successivent Looksmart et Google, deux moteurs de recherche. La deuxième expérience de lancement a un peu mieux résussi que la première ;-) et on apprend beaucoup et vite chez Google surtout lorsque c'était encore une PME de 2002 à 2004.

(PL) - Comment vous est venu l'idée de WebWag ?
(FP) -L'idée m'est venu en découvrant l'Allemand PageFlakes, j'ai pensé que l'Ajax allait changer les portails et pousser loin la façon de personaliser son web. Puis, je me suis dit que si PageFlakes permet de résumer sa pratique quotidienne du web sur une seule page cela va apporter une forte valeur ajoutée aux utilisateurs qui pourront y mettre un peut de Webmail Yahoo, un peu de Search de Google, un peu de météo Weather.com; chose que ne peut faire un Google, un Live.com ou un MyYahoo qui eux ne proposent que des produits maison. Or, on ne met pas tous ses clics dans le même panier ! Mais il manquait à PageFlakes une brique essentielle à mes yeux: ma passion. Le Search. Je me suis dit qu'il fallait aussi personaliser son expérience du Search sur son PageFlakes, et au lieu de les appeler je me suis dit que j'allais le réaliser avec une équipe. J'en ai parlé autour de moi, et de là est née Webwag.

(PL) - Beaucoup de monde, vous également, compare WebWag à Netvibes. Pourquoi avoir choisi une présentation similaire ?
(FP) - Je me permet de corriger le début de votre question. J'ai dit que l'on va comparer Webwag à Netvibes parce que nous sommes en France, vous savez en Allemagne on ne parle que de PageFlakes, en France on en parle peu, encore moins de Goowy qui est américain. Enfin, lisez les commentaires des beta-testeurs sur mon blog vous verrez qu'ils trouvent l'interface Webwag orientée grand public et très propre pour ne pas dire "clean", cela tombe bien puisque c'est le but et que nous avions fait appel à des user-tests dans ce sens.

(PL) - WebWag est un projet OpenSource. Pouvez vous nous préciser le système qui permettra de récompenser les futurs développeurs de Widgets?
(FP) - La Webwag Factory sera un marketplace, une sorte d'eBay pour les développeurs open-source qui créeront des widgets à valeurs ajoutées pour les Webwagers. Non seulement ils trouveront dans la Webwag Factory les API et les tutoriaux mais surtout s'ils le souhaitent ils pourront être rémunérés pour le travail réalisé tout simplement parce qu'ils créent de la valeur pour Webwag, il est donc naturel de les récompenser en conséquence et ce principe sera une première mondiale. De plus, chaque développeur aura son Desk où il pourra se présenter: CV téléchargeable, lien vers son blog, descriptions de ses réalisations passées ou à venir etc... L'idée est qu'en plus de la rémunération qu'il perçoit par Webwag pour les widgets réalisés, son Desk sera une véritable vitrine de son savoir faire, un vivier incroyable pour les DSI qui veulent recruter des passionnés plein de talent et d'imagination, capables de créer des widgets originales.

(PL) - WebWag est actuellement en phase BETA. Qu'attendez vous des testeurs ?
(FP) - D'abord que les beta-testeurs nous aident à identifier les bugs que nous n'avons pas vus mais aussi les fonctionalités nouvelles qu'ils attendent de Webwag, le tout en nous écrivant à feedback@webwag.com. Ces même fonctionalités que nous n'avons pas réalisées en interne, nous les mentionerons dans la Webwag Factory de façon à stimuler l'imagination des développeurs open-source. Les beta-testeurs d'aujourd'hui sont donc les pionniers d'un futur cercle vertueux.

(PL) - D'après vous, quelle sera la place du RSS dans les années à venir ?
(FP) -Bien que les prémices du fil RSS datent de 1997, son utilisation massive est très récentes et finalement le grand public en ignore encore le principe. En 1998, je me disais que l'internet grand public décollerait le jour où les gens ne se rendront même pas compte qu'ils sont sur internet, et c'est bien ce qu'il se passe aujourd'hui avec l'ADSL et le mobile à haut-débit. Pour les flux RSS, il y a un parallèle à faire: les premiers lecteurs de flux RSS me font penser à l'internet en RTC à bas débit, et Webwag c'est un peu l'ADSL des flux RSS si j'ose dire: s'en servir sans s'en rendre compte. Raison pour laquelle vous ne verez jamais le terme de RSS sur Webwag contrairement à tous les concurrents. On y parle dans l'Annuaire accessible en cliquant sur le logo d'y "Ajouter une adresse de site, de blog ou d'un flux". Bientôt vous y taperez "www.rtl.fr" par exemple, et le flux viendra tout seul, finies les URLs en .xml à copier-coller !

(PL) - Juste entre nous, pouvez nous dévoiler quelques un des futurs Widgets que vous préparez vous même ?
(FP) - Personnellement je dois vous avouer, mais c'est un secret pour personne, que je ne code pas Webwag moi-même ! (rires). Je peux vous dire que Webnotes, Bookmarks et un lecteur de video est pour très bientôt. Je suis extrêmement admiratif devant les développeurs qui travaillent sur Webwag; comme tout développeur d'ailleurs, ils ont un univers intellectuel qui me fascine. En tant que joueur d'échecs, je trouve que les développeurs sont des personnes douées d'une faculté d'abstraction et de concentration hors du commun.

(PL) - En conclusion, que pourriez vous dire aux lecteurs de ce blog afin qu'ils adoptent WebWag plutôt qu'un autre agrégateur ?
(FP) -Le Webwag d'aujourd'hui -n'oubliez pas qu'il a une semaine- est la pointe de l'iceberg de ce qu'il sera. Aujourd'hui, nous partageons la même base qu'avec PagesFlakes et Netvibes à savoir le mail personalisable, le gestionnaire de tâches, les sources d'info et de blogs etc...Ensuite, et ce sera à la rentrée pour Webwag, ce dernier va diverger en se focalisant sur le Search personalisé pour les utilisateurs et la Webwag Factory, source de revenus et vitrine de leur savoir-faire pour les développeurs open-sources. De faire un deuxième PageFlakes ou un troisième Netvibes et de les citer pour en faire leur publicité n'a pas de sens en soit ;-). Par contre, en saisir la base pour réaliser Webwag qui cherche dans MON web et LE web en un seul clic, c'est une de nos nombreuses idées.

Franck Poisson, merci d'avoir répondu à mes questions et n'hésitez pas à revenir répondre aux commentaires qui seront postés ici.


Notez



Dans la même rubrique
< >

Dimanche 20 Décembre 2015 - 09:12 Orange et sa boite à capturer les émotions de Noël



1.Posté par Jinfoo le 09/07/2006 11:22
Bravo philippe,
Sur la forme, cette interview est très bien vue.
Sur le fond, on souhaite bon courage à Franck.

2.Posté par NetWizz Jungle Blog le 10/07/2006 05:04
Webwag, les petites biscottes Vu chez Neteco, la sortie future de Webwag, un netvibes-like (ou ig-like) (ou Live-like). Le logo me fait assez penser à des biscottes (bon, assez stylisées, je reconnais), et je pense qu'il va en falloir à Franck Poisson pour...

3.Posté par weetabix le 10/07/2006 16:18
good luck Franck !
et bien joué pour l'ITW philippe !

4.Posté par philippe le 10/07/2006 23:44
Merci Jinfoo et Weetabix

Je profite de ce commentaire pour souhaiter longue vie à WebWag . Bravo Frank et bonne route. Je serais parmi les testeurs et suiveurs :)

5.Posté par akikouyou le 26/02/2007 17:43
vous connaissez paddem.com pas encore il permet la création de page de démarrage personnalisable sont plus il permet des choses differente par rapport a ces concurrents. allez vite voir www.paddem.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter









Les derniers articles



Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay