Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Facebook nous traque, même déconnecté !!!

Publié par le Lundi 26 Septembre 2011



Facebook nous traque, même déconnecté !!!


Voilà une information inquiétante, si elle est vérifée, ce que je n'ai pas les moyens de faire moi même.

Selon l'entrepreneur et hacker Nik Cubrilovic, Facebook peut suivre les pages Web que l'on visite, même lorsqu'on est déconnecté de son compte Facebook.
Pour cela, Facebook modifierait ses cookies de suivi plutôt que de les supprimer. Les infos du compte seraient toujours présentes dans les cookies, donc, à chaque page visitée, ou se trouve un widget Facebook, le navigateur enverrait des informations à Facebook. (visitez le site de Nik pour voir le contenu des cookies)

Cette information, si elle est avérée, irait à l'encontre des droits de la vie privée.

Il y a un moyen, visiblement, de bloquer considérablement ou définitivement ( à vérifier) les cookies de Facebook via AdBlock en entrant les règles suivantes :


Facebook nous traque, même déconnecté !!!


Je ne sais pas ce que vous en penser, personnellement je pense que tout ceci est possible, on a déjà connu cela plus ou moins, mais comme je le dis en début d'article, je ne suis pas en mesure de vérifier tout cela. Si vous avez des informations la dessus, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

source

Philippe Lagane
Créateur des blogs AccessOWeb, News-Mobiles et webOSfrance Plasturgiste de formation, professeur de... En savoir plus sur cet auteur

Notez




1.Posté par aztazt le 26/09/2011 02:21
Rien de nouveau sous les tropiques.
Pourquoi cette panique tout à coup ?
Tu ne veux pas du cookie FB, tu le refuses, c'est tout.
Les cookies sont quand même sur TON navigateur et leur écriture sur TON disque est soumise à TON approbation.
Je ne vois pas où est le mal là par contre (et pourtant je suis loin d'être un défenseur de FB d'habitude) ?
Et tant qu'à faire, regarde ici tout ce qui existe :
http://en.wikipedia.org/wiki/HTTP_cookie#Terminologies

2.Posté par boulate le 26/09/2011 08:59
Ben, le problème c'est que tu peux accepter un cookies pour ne pas avoir à te reconnecter chaque fois que tu lance ton navigateur, mais normalement au moment ou tu te déconnecte, le cookie du site en question ne doit plus te tracer.

3.Posté par Robert Smith le 26/09/2011 13:11
c'est ce que font les régies pub depuis longtemps...

il existe aussi un mécanisme ressemblant au cookie dans flash, je vous laisse faire une recherche sur "Local Shared Objects"

4.Posté par Mickeal le 26/09/2011 15:15
aztazt : Presque d'accord avec toi mais il y a peu de personnes qui savent ça, donc beaucoup qui acceptent les cookies par ignorance. Ce qui me parait assez injuste. La CNIL voudrait que chaque utilisateur accepte ou refuse les enregistrements de cookies de manière claire et précise (l'utilisateur doit connaître le risque, ce qui n'est pas le cas). Je suis assez d'accord avec cette idée même si ça me semble très difficile à appliquer.
Et il est clair, que même si tu acceptes un cookie facebook, d'un point de vue éthique il n'a pas à t'espionner après une déconnexion. Le cookie est une trace, si l'on se déconnecte la plupart du temps, c'est pour effacer les traces (cybercafé, pc familial...).
Sur le Web, il y a que qu'on peut faire et ce que l'on devrait faire. Certains sont respectueux... d'autres non.

Même si ça semble être assez "vilain" de faire ça, je ne cracherai pas (une fois de plus ^^) sur FB tant que je ne l'ai pas vu de mes propres yeux. Je ferai des tests ce-tantôt.

5.Posté par aztazt le 26/09/2011 16:31
Je dirais qu'il a été coutume, par le passé, que l'action de déconnexion sur un service web par le lien "Déconnexion" entraîne la suppression du cookie associé. Nous avons pris cette habitude pour acquise alors que techniquement, rien n'oblige le créateur du site web de procéder de la sorte.

Considérer cette non destruction du cookie comme étant éthiquement incorrect est, à mon avis (et ça n'engage que moi), un peu de mauvaise foi.

Je reconnais cependant que beaucoup de considérations techniques interviennent dans cette discussion et que ce n'est pas à la portée de Mme Michu qui, elle, considérera quoi qu'il arrive être abusée par le méchant cookie lorsqu'elle se verra présenter une pub ciblée à propos des nouvelles chaussures dont elle a fait l'éloge sur son dernier statut FB alors même qu'elle s'est justement déconnectée de FB.

D'ailleurs, d'une manière générale, dans le domaine d'internet, seuls les bons techniciens devraient être "autorisés" à discuter et prendre des décisions plutôt que de laisser les hommes politiques souvent mal ou pas conseillés.

Mais c'est un autre débat.

6.Posté par erza le 27/09/2011 15:38
cette info est verifiée depuis un moment, un länder en Allemagne ayant interdit le bouton j'aime de facebook pour des raisons "d'atteinte a la vie privée".
il y a donc dans le monde au moins 1 region qui a su comprendre le fonctionnement de FB ;-)

chaque page arborant un bouton "j'aime" modifie les cookies FB, et ce meme deconnecté du site.
L'historique de la navigation est envoyé sur les serveur FB a la reconnection en lisant simplement les cookies modifiés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter












Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay