Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0



Des hackers détournent le site de BFMTV pour leur tribune

Publié par Hervé Corcia le Lundi 14 Novembre 2011



Des hackers détournent le site de BFMTV pour leur tribune
Ce lundi 14 novembre le site internet de la chaîne d'information BFMTV a été détourné par un groupe de hackers pour diffuser une vidéo.

BFMTV.com est le site internet de la chaîne d'information du groupe NextRadioTV. Aux environs de minuit, le site internet ne répondait plus et redirigeait vers une page de MailClub. Puis quelques minutes plus tard sur une vidéo hébergée par Youtube. A l'heure actuelle il y a peu d'informations. Un tweet de Geoffrey La Rocca , responsable digital RMC, indique uniquement que les "services techniques sont mobilisés pour rétablir la situation". Le site internet hébergé par OVH répond toujours aux commandes de ping. Et seul le site en .com est concerné par cette redirection, le .fr redirige lui toujours à l'heure actuelle sur une page de MailClub.

Une nouvelle affaire de hacking qui, quelques jours après la diffusion sur pastbin de données concernant les têtes de l'UMP, va de nouveau médiatiser internet et ses dérives. Le message qui est diffusé indique que "Le 25 décembre, cela ne sera pas noël pour les anonymous". Les auteurs de la vidéo annoncent prêter serment de défendre les entreprises françaises et infrastructure critique. Pour cela ils souhaitent mettre au grand jour les véritables identités des anonymous. L'ironie est que l'annonce de cette vendetta contre les anonymous se fait par le biais... d'un hacking.




Notez



Dans la même rubrique
< >


1.Posté par www le 14/11/2011 13:02
..ou c juste un nave qui n’a pas compris qu’il s’attaque à lui même et/ou qui veut son quart d’heure de gloire.. http://www.dogmazic.net/m3u/dwncounttitre.php?id=68965&ur=1&usr=

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay
Siret: 522 602 721 00014 - Dispensé d'immatriculation en application de l'article L 123-1-1 du code de commerce