Accessoweb, Blog Web 2.0, Actualite Web 2.0


Ce temps là n'est pas si lointain et pourtant ...

Publié par Philippe . le Mardi 16 Décembre 2008



Ce temps là n'est pas si lointain et pourtant ...
 Sans parler véritablement de nostalgie, j'ai longuement repensé à quelques souvenirs d'enfance, l'époque ou je regardais la télévision en noir et blanc ( dans un téléviseur à lampes ), l'époque ou mes parents ont eu leur tout premier téléphone, installé à la maison par l'entreprise ou travaillait mon père, histoire de le joindre quand on voulait, l'époque ou on envoyait des courriers par la poste à tout moment, pour tout régler ou pour dire bonjour à un parent éloigné .... enfin l'époque ou l'on prenait le temps de vivre, sans être trop stressé.

Cette époque là n'est pas si lointaine, je n'ai que 39 ans, et j'ai vu le premier téléphone arrivait quand j'en avais 8.

Puis tout d'un coup, tout s'est emballé, tout est allé plus vite, l'informatique a fait ses débuts, très vite on a dit qu'il fallait que les jeunes apprennent cela à l'école, donc on a laisser tomber les problèmes de fuites d'eau au robinet et les trains qui se croisent à un instant "t" sans pour autant rouler à la même vitesse et en n'ayant pas parcouru le même nombre de kilomètres.

Informatique, télévision couleur, chaine stéréo à éléments séparés, puis .... téléphone portable et enfin Internet.

Avec tout ça, des villes de plus en plus grandes, des boulots de plus en plus rares, de moins en moins d'argent dans les familles, une vie de plus en plus chères, des jeunes enfants de plus en plus exigeants .... et surtout, un stress grandissant de jour en jour.

Aujourd'hui la vie file à 100 à l'heure, les journées ne sont plus assez longues, pour le travail d'une part mais aussi pour se divertir, pour changer d'air. D'ailleurs, vous arrive t il encore de prendre le temps d'aller vous balader dans la campagne, d'aller respirer l'air pur (ou presque) ?

Avant, lorsqu'on voulait acheter un truc, on allait dans 2 ou 3 boutiques pour demander le prix et lorsque c'était encore trop cher, on demandait une ristourne au vendeur. Aujourd'hui .... on se déplace jusque devant son PC, on prend un comparateur de prix, et on achète au plus offrant.

D'ailleurs, à ce propos, quel est l'avenir des commerçants dans des pays développés comme la France ?

Si on regarde un peu autour de nous, chez ces parents jeunes qui ont de enfants, on se pose des questions sur la manière de vivre aujourd'hui. Passé la période ou l'on apprend à marcher et à parler, très rapidement on trouve sous le sapin un jouet électronique, sans compter le fait qu'un enfant sait très rapidement se servir d'une télécommande de télé ou autre, et même sait utiliser le téléphone portable des parents pour jouer. Ensuite, vient le temps des consoles de jeux, que les parents achètent pour faire plaisir parce que les copains en ont une et aussi, il faut bien se l'avouer, pour que les enfants les laissent un peu tranquille. Très vite l'enfant se retrouve devant un ordinateur, d'abord pour jouer, puis arrive très vite l'exploration du Web, avec tout ce que cela comprend. Si celui-ci est un passionné, il commence relativement jeune à développer des programmes, des sites internet ( oui j'ai volontairement sauter à pied joint la période ou il pirate en cachète de la musique, ou des jeux :) ). Et cet enfant, il lui faut bien sur un téléphone portable. Le plus beau prétexte, quand il a 11 ou 12 ans, c'est de se dire que s'il a un problème dans la rue il pourra toujours joindre les parents. etc ...... et pendant ce temps là, cet enfant grandi, ne connait la lumière du jour que lorsqu'il se rend à l'école et qu'il en revient pour très vite s'installer devant son  PC, tchater avec copains, tout en parlant au téléphone avec une personne et en jouant à la console.

Que se passe t il dehors ? .............. c'est ou dehors ? ..... Ah oui... j'ai vu des photos et des vidéos sur le Web ...

C'est une drôle de vie que nous menons aujourd'hui et que nous faisons mener à nos enfants, dès leur plus jeune âge.

Il est ou le temps ou nous prenions le temps de vivre ? Le temps ou nous partions nous promener au bras de nos parents, le dimanche en général ... Il est ou ce temps ou nos téléphones ne sonnaient que le soir, vers 20h pour prendre de nos nouvelles ou pour parler de la soirée passée le week end précédent ?

Quand on voit mourir un centenaire, on se dit que cette personne a connu, outre les guerres, l'avancée tranquille de la technologie, que l'on parle des voitures, de l'électricité ou de toutes autres choses qui ont améliorées le quotidien de nos parents ou de nos grand parents. Pour les gens de ma génération, la technologie a fait un bon terrible en très peu d'année, et pour nos enfants ...

Quand je pense que les enfants de 10 ans, lorsqu'ils voient un disque 33 T, nous demande quel espèces de lecteur CD est capable d'avaler un disque aussi gros ......

Pour vous parler franchement, je n'arrive pas à imaginer la vie dans 50 ans, ni même dans 30. Je ne regrette rien dans ma vie, et surtout pas celle que je vis aujourd'hui. Mais je me demande bien ce que nous allons laissé à nos enfants .... à part un disque dur virtuel avec de vieilles photos numériques.



Notez


Dans la même rubrique
< >

Dimanche 20 Décembre 2015 - 09:12 Orange et sa boite à capturer les émotions de Noël



1.Posté par WelcomeToTheSky (PimengoMember) le 16/12/2008 14:53
Tu vas mourir Philippe? Plus sérieusement, tu as bien raison, mais on peut rien y faire, on est tous dépassé par le temps...

2.Posté par KerniX le 16/12/2008 14:56
Encore que le dimanche, ça ne sera pas forcément le cas tout le temps, pour passer du temps avec sa famille.
Vous soulignez l'enjeu des enfants, des jeunes générations. Je pense que c'est important qu'il n'aille pas sur internet trop tôt, qu'il puisse encore rêver un peu.

3.Posté par PtitLoop le 16/12/2008 15:18
"Quand je pense que les enfants de 10 ans, lorsqu'ils voient un disque 33 T, nous demande quel espèces de lecteur CD est capable d'avaler un disque aussi gros ...... "

Le plus drôle à notre époque, c'est qu'on numérise de vieilles chansons traditionnelles, et qu'on grave sur 33T des "oeuvres" purement électroniques ! :D

Mais tu sais, quand ma fille de 13 ans est tombée sur ma vieille collection de 33T, elle m'a demandé si j'avais été DJ quand j'étais jeune..
Aaah, les références actuelles de nos bambins .. :D

4.Posté par David Lafon le 16/12/2008 15:24
Je suis bien d'accord avec toi, Philippe. Je n'ai qu'un an de plus et je ressens parfois les mêmes impressions et la même nostalgie de ce temps tranquille où on communiquait pour dire quelque chose, où on prenait le temps de bavarder en se promenant dans les bois, où on pouvait manger des mûres en rigolant des tâches faites sur nos mains, où on n'en avait rien à faire de savoir ce qu'il y avait à la télé le soir... tellement d'exemples de choses simples qui manquent cruellement à notre monde actuel. La course contre la montre est, effectivement, lancée dès les premiers jours de vie et va en s'accélérant. Toujours plus, plus vite et plus loin ! La question n'est pas seulement internet (la tendance actuelle est de diaboliser internet plutôt que d'éduquer, c'est dommage) mais ce que nous faisons du monde et de ce qu'il contient. A nous de réapprendre à prendre plus de temps et à transmettre ce savoir :-)

5.Posté par Steph le 16/12/2008 15:32
Bonne séquence Remember, qui résume bien ce qui se passe aujourd'hui.
La vie dans 50 ans sera surement bien différente, on peut même dire dans 10 ans tellement ça va vite !

6.Posté par Fanette le 16/12/2008 16:20
Très bon post, je trouve : en effet, on a l'impression que le temps s'accélère et se distant, et que le passé part dans un flou indistinct. Une fille de 14 ans m'a demandé un journ d'un air incertain : "il y avait la télé, à ton époque?". comme si j'étais née au début du siècle...

7.Posté par TomT le 16/12/2008 17:08
Je me souviens d'une des rares version que j'ai pu faire en cours de grec, il s'agissait d'un texte d'Aristote ou Platon (y'a un long moment, j'ai oublié depuis) qui décrivait sensiblement la même chose, l'accélération du ryhtme de vie, le décalage avec les jeunes, etc..... en résumé "ah que c'était mieux jadis, le monde cours à sa perte, blablablabla" :)

Ce texte m'avait marqué car en rentrant chez popa et moman le soir, un homme politique quelconque s'interrogeait sur "l'avenir de cette jeunesse qui ne respecte plus rien...."

dieu que j'aimerais retrouver ce texte tiens !

8.Posté par jean le 16/12/2008 17:29
Entre le début de la lecture de ce mail et la fin, le monde a beaucoup changé
-------------------
Envoyez vos voeux de fin d'année av
starbox..com

9.Posté par Nicolas le 16/12/2008 18:07
Ah oui c'était mieux avant, quand on allait déféquer dans le jardin (si on en avait un) quand on bossait 70 heures par semaine dans un chantier ou dans une mine, que l'on mourait à 40 ans (profite Philippe on est en 2008 maintenant).

Ou tu veux plutôt parler de si on pouvait continuer à avoir notre train de vie confortable avec le pétrole pas cher, les 30 glorieuses, se déplacer pour pas un rond, polluer comme des malades profiter de nos colonies. Bref, c'était bon cette époque-là, pas de stress et on pouvait bosser 20 heures par semaine, assistée par l'état de la naissance jusqu'à la mort...

Eh oui qui va payer tout ça maintenant ? C’est nous et ça a commencé, plus de pétrole, plus d'argent, plus de boulot, la bouffe trop chère, des loyers de malade... décroissance bienvenue, serrage de ceinture garantie.

et pendant ce temps là à vera cruz....

10.Posté par Safine Anis le 16/12/2008 19:54
Et ce post arrive au moment où je commençais à me fatiguer un peu de mes journées qui ne finissent pas... toujours obligé, en rentrant le soir, de penser à ce qu'il faut préparer pour le lendemain. Bien étrange vie que l'on mène ça c'est sûr... et je partage tout à fait ton point de vue sur l'avenir des générations futures... inquiétantes et en même temps, comment l'éviter ?

11.Posté par Bertrand le 16/12/2008 23:39
"et pendant ce temps là, cet enfant grandi, ne connait la lumière du jour que lorsqu'il se rend à l'école et qu'il en revient pour très vite s'installer devant son PC, tchater avec copains, tout en parlant au téléphone avec une personne et en jouant à la console."
Ça me fait penser justement au livre de Francis Pisani (gratuit à cette ardresse: http://pisani.blog.lemonde.fr/2008/09/23/telechargez-comment-le-web-change-le-monde/) dans le quel il interview Danah Boyd (anthropologue) qui dit ceci:
"La plupart d’entre nous avons eu la possibilité de sortir, nous promener
dans notre quartier, traîner avec nos copains dans des lieux publics tels
que supermarchés, parcs, ou parkings. Aujourd’hui, les adolescents américains n’ont plus cette liberté. Lentement, mais sûrement, nous leur avons fermé les portes du monde extérieur. Il y a eu une très belle émission diffusée par la BBC montrant que le grand-père, à 8 ans, avait le droit de
s’éloigner de plusieurs kilomètres, alors qu’aujourd’hui ses petits-enfants
n’ont pas le droit de sortir du jardin. Alors ils trouvent d’autres moyens.
Tous leurs amis sont en ligne, dans l’espace public numérique…"
Je ne suis pas vieux et pourtant je repense au temps j'étais tout gamin et je jouais dans la rue avec mes copains de quartier. Je n'ai plus l'impression de voir çà aujourd'hui. Mon frère et ma soeur, à 14 ans, rentrent après l'école et se jettent devant l'ordinateur pour tchater avec leur copains/copines à l'autre bout du quartier.
Les mentalités ont changées beaucoup et très vite ces dix dernières années. Pour le meilleur, et pour le pire. C'est comme si la technologies allaient maintenant se retourner contre nous: "Tu peux partir en déplacement, tu as ton portable, je te prends un hotel avec Wifi, tu pourra tchater avec ta copine sans soucis. T'as un gamin? Si le débit est bon, tu pourras peut-être même le vois avec Skype!! Cool, non?"
Nous devenons entièrement mobile, plus de localité précise, le relationnel ne s'affiche qu'a travers un écran.

12.Posté par temps le 17/12/2008 00:12
Hier nous pouvions boire l'eau à la sortie des rochers,
nous nommions cela des sources,
aujourd'hui sans un gout de javel,
c'est direct l'hosto.
A qui la faute ?
aux politiques ? aux multinationales ? aux voleurs d'organes ?
Ou tout simplement à la suppression de l'éducation remplacée par le formatage mode esclavage ?
Quand la vocation fut remplacée par plan de carrière, ce fut laz fin de notre société, il y a trois décénies.
Cordialement

13.Posté par blusydays le 17/12/2008 02:42
T'inquiète Philippe on appelle ça la crise de la quarantaine :-D

"Mais je me demande bien ce que nous allons laissé à nos enfants"... A mon avis, avec tout se qui se passe maintenant comme chaos dans le monde... une bonne 3ème guerre mondiale.

14.Posté par jaguie le 17/12/2008 06:59
Chapeau bas, un bien jolie billet dans mon Greader :)

Je suis née en 86 avec la NES :D. Je suis de la première génération a avoir eu mon mobile dans la poche à 14ans. J'ai eu le net (56k) à 13, ordi portable à 18, MSN à 16, facebook à 21 et mon premier vrai blog à 22 ! Je suis donc de la "génération béta " !
Paradoxalement, j'ai grandit dans le Tarn, j'ai aidé mon père à bricoler à la campagne tout les dimanche j'ai eu ma mobilette (103sp ^^) et j'ai fait les bals de villages pour comprendre certaines choses ^^ .
Dans ton billet il y a qd même un petit côté réac facile, la vie et la technologie et les nouveaux moyens de com ne sont pas en opposition, il sont justes complémentaires !
Ce n'est que mon humble avis...
Je suis aujourd'hui à Singapour, et PUTAIN QUE J'AIME MA PUTAIN D'ÉPOQUE !
* Pas de guerre froide
* On connait le Sida.
* On choisit pour avoir des gosses
* On peut dire ce que l'on pense
* La culture et l'art sont partout dans nos vie
* On peut voyager/bosser un peu partout dans le monde
* ...

ccl: Enjoy :)

Encore merci pour ce sympathique billet :)))

15.Posté par willemijns le 17/12/2008 09:31
dans le meme style

http://www.willemijns.com/public/divers/enfant%20des%20ann%e9es%2080.ppt

16.Posté par willemijns le 17/12/2008 09:35
> T'inquiète Philippe on appelle ça la crise de la quarantaine :-D

oui oui on sait, à cet age là aussi on se dit que la femme idéale à 22/25 ans ;)


17.Posté par jaguie le 17/12/2008 09:42
@Willemijns, méfie toi c'est mon secteur ça ^^

18.Posté par saylar le 17/12/2008 15:25
je n'ai que 23 ans, mais je me rappel une chose très importante, avant que le mobile existe si voulais voir un ami et qu'il me donne rendez-vous,je pouvais me déplacer des killométres et le trouver comme promis, mais maintenent si tu veu voir quelqu'un alor la tu lui appelle 20 fois au cours du chemin..... c juste une petite remarque .

19.Posté par elarips le 18/12/2008 08:34
merci phil j'ai la quarantaine et j'aime assez ton article
mais nous sommes a l'abri de rien, surtout actuellement.

une "radiation nucléaire" pourrait faire disparaitre toute nos infos numérique !
et nous avec !!








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter









Les derniers articles



Rechercher







Créer une application mobile
Créer un site internet




Les autres sites du groupe : News-Mobiles, webOSfrance, En 1 image et AutoDay